carpocapse

24 juin 2009 § Poster un commentaire


Le printemps humide et chaud fait craindre les maladies cryptogamiques. En fait les premières attaques de tavelure font apparaître des taches brunes sur les feuilles puis sur les pommes Gala.
Je pose des pièges à carpocapse, le papillons du ver de la pomme. Ils se composent d’une bouteille peinte en jaune fluo remplie de panaché.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement carpocapse à Verger de la Garonelle.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :